Du 25 novembre au 2 décembre je partais en voyage à Reykjavík, la capitale de l’Islande ! Un séjour de 8 jours qui sont passés super vite et qui ont tous été riches en émotions. Des paysages plus beaux les uns que les autres ! Une jolie ville à taille humaine, des gens très cordiaux et une langue magnifique !

Voici tout d’abord une petite vidéo que j’ai réalisée, j’espère qu’elle vous plaira ^^

La musique est celle d’un groupe que j’aime beaucoup appelé Wardruna 🙂

La ville de Reykjavík

L'alcôve de Lisa ville de Reykjavik

Reykjavik vue de l’église Hallgrímskirkja

Il faut d’abord savoir que Reykjavík est une destination plutôt chère. Pour l’avion nous avons bien sûr pris le billet plusieurs mois en avance. Nous partions de Toulouse, nous avons donc fait Toulouse-Londres et Londres Reykjavík. Pour un tel trajet il faut compter, par personne, entre 250 et 350 euros selon les compagnies et le jour du départ.  Nous avons pris là-bas un petit appartement en  Airbnb en plein cœur de la capitale pour environ 700 euros la semaine. Que vous choisissiez un appartement, un hôtel, une location chez l’habitant ou une auberge de jeunesse vous en aurez entre 500 et 700 euros pour la semaine.

Dans la capitale tout peut quasiment se faire à pied, il n’y a ni tram, ni métro mais des services de bus. La population à Reykjavik en 2014 était de 121 230 habitants, sachant que l’île compte 334 252 habitants.

Par contre, en plus des locations, la vie est très chère là-bas pour nous français en effet la pinte de bière à 10 euros ça fait plutôt mal au porte-monnaie ! En fait tout est doublé niveau prix (ces prix étant en couronnes islandaises), de même que les salaires. Un smic de base est environ de 2500 euros et on compte 4500 euros pour un salaire plus élevé. Mais heureusement on peut trouver des enseignes Suwbay ou des restaurants de burgers maison (et oui McDonald’s n’existe pas là-bas!) pour manger à des prix plutôt abordables et ne pas ainsi mourir de faim ! XD

Que faire en ville ?

Sorties culturelles

L'alcôve de Lisa Sólfar

Sólfar, de Jón Gunnar Árnason

Il y a plein de belles choses à voir, comme la sculpture Sólfar, « Le voyageur du soleil », du côté du port créé par Jón Gunnar Árnason. Elle évoque la silhouette d’un bateau viking. Nous sommes également allés dans plusieurs musées comme « Whales of Iceland » qui est un musée consacré aux baleines, le « Musée National d’Islande » qui est super intéressant pour comprendre toute l’histoire Islandaise, de même que le « Saga Museum » où j’ai pu me transformer en femme viking !

L'alcôve de Lisa viking saga museum

En mode viking au Saga Museum

Les sagas sont des récits vraiment passionnant à propos de la colonisation de l’Islande. Il faut savoir que l’Islande a été colonisée par les vikings de Norvège au IXe siècle, ceux-ci étant  en conflits avec leur roi. Les racines du peuple Islandais sont donc majoritairement viking et celte. C’est vers l’an 1000 que les colons commencent à adopter la foi chrétienne tout en pouvant conserver leurs rites païens si ceux-ci reste secrets. Pendant longtemps le pays a été gouverné successivement par le roi de Norvège et le roi du Danemark à partir du XIIIe siècle. Ce n’est que récemment, en 1944 que l’Islande est devenue enfin une république indépendante !

Les commerces

Évidemment nous avons fait les gros touristes ! La ville regorge de magasins de souvenirs, en voici quelques-un pour lesquels j’ai craqué ^^ :

L'alcôve de Lisa souvenirs Reykjavik

Chocolats, port et macareux pour le bain

L'alcôve de Lisa souvenirs Reykjavik

Savon aux cendres et bracelet runique

Reykjavík compte une boutique gothique appelée « Rokk and Romantik » qui propose en particulier des vêtements de la marque Killstar :

L'elcôve de Lisa chaussures Killstar

Pour ce qui est de la communauté je sais qu’un des nombreux bars de Reikjavik organise de temps à autre des soirées goth. Il y a également des festivals metal en Islande appelés « Eistnaflug » où Solstafir joue tous les ans !

J’ai aussi pu visiter le « Icelandic Punk Museum« ! Oui oui vous avez bien lu ! L’entrée coûte un peu moins de 10 euros. C’est à voir pour la curiosité et/ou si le sujet vous intéresse. Le musée est tout petit et il est tenu par un vrai punk (le seul de l’île ?) plutôt sympa qui nous offre le café. On y apprend donc l’histoire de la musique punk en Islande et les débuts de la chanteuse Björk qui a commencé en tant que chanteuse dans des groupes punk. Ce qui est intéressant, c’est que le musée se trouve dans…d’anciennes toilettes en sous-sol  !

L'alcôve de Lisa Icelandic Punk Museum

L’entrée du musée

L'alcôve de Lisa Icelandic Punk Museum

Si, comme moi, les produits de beauté vous intéresse, l’Islande a sa propre marque de cosmétiques : « Sóley Organics » qui est plutôt onéreuse à acheter sur place (comme je vous le disais, tous les pris sont doublés) mais on peut se les procurer en ligne pour des prix plus intéressants. La particularité de ces cosmétiques est qu’ils sont fait à partir d’herbes islandaises, des sels volcaniques…

L'alcôve de Lisa Soley Organics

Source image : https://www.soleyorganics.com/

 

Les visites à faire non loin de la ville

Avec l’agence Special Tours nous sommes également allés observer des baleines. Pendant 2h nous avons attendu dans le froid sans rien voir. Je commençais lentement à déprimer quand finalement nous avons pu voir un orque dont voici quelques photos :

L'alcôve de Lisa orque Reykjavík

Orque dans la baie de Reykjavík

orque Reykjavík

La ballade en bateau depuis le port de Reykjavík est elle même aussi très sympa à faire, comptez 85 euros.

Je suis aussi allé faire trempette dans le Blue Lagoon  à 40min de la capitale! Là aussi l’entrée est assez chère : 85 euros avec le transport aller-retour depuis Reykjavík. Par contre on peux y rester tout le temps qu’on veux et comme on ne va pas tous les jours en Islande, c’est une activité à faire !

le blue logoon en Islande

Source : http://sliceoflives.com

Le Blue Lagoon est une gigantesque source d’eau chaude bleu turquoise, chauffée naturellement à 35-40°C. Bien que le lac en lui-même soit artificiel, il se trouve dans une zone d’activité volcanique qui donne une eau riche en silice et chaude. Cette eau est donc riche en sels minéraux, silicates et algues (ce qui donne cette couleur à l’eau). Elle a des effets bénéfiques sur les peaux à problèmes : eczéma, psoriasis… J’ai bien passé 3h à barboter là dedans ! C’était vraiment agréable, de  plus on a accès à des masques de boue gratuits et à des consommations (elles payantes) au bar. Celui-ci se trouve, comme nous,  les pieds dans le lagon !

Le soir nous avons voulu observer les aurores boréales. Le bus de la compagnie Reykjavík Excursionnous a amené loin de la ville car les « Northern lights » ne peuvent êtres observées que dans la nuit noire. Autant vous dire que nous avons attendus 2h dans -10°C et que nous ne les avons pas vues ! L’agence nous a donc proposé de revenir le lendemain soir  gratuitement, ce que nous avons fait. Et la seconde nuit nous avons donc pu voir des aurores boréales plein le ciel ! Je n’ai pas pu prendre de photos (mon appareil n’étant pas assez performant) mais c’était magnifique ! Comptez 48 euros pour cette excursion.

Les excursions en dehors de la ville

Nous avons principalement utilisé la compagnie Reykjavík Excursions pour nos sorties. Celles-ci sont également assez coûteuses mais cette agence est très sérieuse et les guides très intéressants. Tous les Islandais parlent très bien anglais. Si c’est aussi votre cas vous n’aurez pas de mal une fois là bas à comprendre ou vous faire comprendre. Vous pouvez cependant demander à ce que certaines visites soient traduites en français si les guides connaissent la langue de Molière.

Le Golden Circle

Notre première excursion a été a été « The Golden Circle« qui duré de 9h à 17h (et il faut savoir que nous n’avions que 5 heures de jour à cette période de l’année!). Nous sommes allés voir les geysers et les plaines fumantes de la zone géothermique de Geysir. Puis nous sommes allés à Gullfoss qui est l’une des plus célèbres chutes d’eaux en Islande. Quand nous l’avons vu elle était en partie gelée. Elle n’avait donc pas du tout le même aspect qu’en été, c’était donc très impressionnant. Ensuite nous nous sommes rendus au Parc National de Þingvellir où le premier parlement en Islande a eu lieu. C’est aussi l’endroit où l’on peut observer les plaques Eurasienne et Nord Américaines qui s’écartent d’années en années. Nous sommes donc passés en plein milieu de ces plaques tectoniques, ça fait un drôle d’effet ! 80 euros pour cette sortie.

L'alcôve de Lisa Gullfoss

Les chutes d’eaux de Gullfoss

La Côte Sud

Nous nous sommes aussi rendus sur la Côte Sud pour aller voir les fameuses plages de sable noir. Mais avant cela on nous a amené sur un glacier appelé « Sólheimajökull« . Puis nous sommes allés nous restaurer au petit village (200 habitants !) de Vik et sur la route nous avons pu voir le célèbre volcan Eyjafjallajökull. Mais si vous le connaissez, c’est celui qui avait paralysé tout le trafic aérien en 2010. J’ai particulièrement aimé cette excursion car j’avais hâte de voir cette plage ! Sur la vidéo et les photos vous voyez les rochers dans l’océan ? Selon la légende ce sont des trolls qui revenaient d’un mariage sur les Vestmann. Ceux-ci discutaient tellement en chemin qu’ils ont étaient surpris par le soleil qui les a transformés en pierres.

L'alcôve de Lisa plage de sable noir Islande

Plage de Vik

Sur le chemin du retour nous avons fait halte à « Skogafoss« . C’est une autre chute d’eau très célèbre (et c’est celle qu’on vois dans l’épisode de la série Vikings où Floki s’échoue…en Islande !). Puis nous avons vu la chute « Seljalandsfoss » où l’on peut normalement passer dessous. Mais il y avait tellement de neige lors de notre visite que c’était impossible. Comptez 105 euros pour cette visite.

L'alcôve de Lisa chute de Skogafoss

Chute de Skogafoss

Voici donc un article de voyage un peu long, j’espère que j’aurais été claire dans mon récit ^^Je vous avoue que niveau look, là-bas j’ai troqué mon perfecto contre une bonne doudoune et mes New Rock contre des bottes fourrées. Pour moi qui adore l’histoire et tout ce qui rapporte aux vikings et aux celtes j’ai été conquise ! C’est un lieu qui a gardé une grande part de légendes, de magie païenne et de mystère. Je ne peux que vous conseiller cette destination si vous avez l’occasion. Bien sûr il y a tout le temps beaucoup de touristes… Mais nous prévoyons, mon compagnon et moi, d’y retourner en été pour faire le tour de l’île en voiture et s’éloigner des grosses attractions touristiques pour découvrir les secrets de ce pays !

Rendez-vous sur Hellocoton !