L'alcôve de Lisa

Le blog beauté et mode gothique en direct du boudoir...

Un bijou de jeu vidéo : Hellblade Senua’s Sacrifice

Je voudrais parler d’un jeu que je viens juste de terminer appelé Hellblade Senu’s Sacrifice. Ce jeu m’a donné une grosse claque autant visuelle que personnelle et aussi en terme d’expérience de jeu . Je vais d’abord vous présenter l’héroïne : Senua. Je vais aussi en profiter pour faire un petit cour d’histoire pour bien replacer le personnage dans son contexte historique ^^

Le personnage de Senua

Senua est une jeune femme celte, une guerrière, faisant partie d’une tribu Pictes. Le nom « Pictes » signifierait littéralement « hommes peints ». En effet les guerriers Pictes avaient pour coutume de se faire des peintures de guerre bleus sur le visage et le corps. Ces peintures étaient faites pour faire peur à leurs ennemis, notamment les Romains. Mais celle-ci pouvaient également être de véritables tatouages permanents. Les Pictes se composaient de plusieurs clans qui vivaient en Écosse du Nord et de l’Est avant la conquête de l’île de Bretagne par les Romains. Il faut savoir que le mur d’Hadrien, construit en 122 a été érigé spécifiquement pour protéger la province romaine de Bretagne des attaques Pictes.

Mur d'Hadrien

Le style de Senua est très représentatif de ce peuple. Déjà de part les peintures bleus sur son visage et ses bras. Elle a également les cheveux longs tressés et coiffés à la chaux. On peut également remarquer qu’elle porte une tunique aux motifs tartan. Je tiens à souligner que le fait que Senua soit une guerrière n’est pas du tout surprenant, ce peuple avait une société basée sur un système matrilinéaire. Le pouvoir  était donc transmit par les femmes. Elles ont étaient nombreuses à franchir, pour se battre, le mur d’Hadrien.

Senua style Hellblade jeu vidéo

L’histoire

Les Pictes ont beaucoup souffert des incursions des Vikings dès 750. Ce dernier point est très important car c’est de là que découle toute l’histoire de Senua. Lors d’une attaque Viking dans son village , le bien-aimé de Senua, Dillion, a été offert en sacrifice aux Dieux nordiques. Senua arrivera trop tard pour le sauver et décide d’aller chercher son âme, afin de la libérer, dans l’enfer Viking : Hel.

Elle va donc devoir affronter des Dieux qu’elle ne connait pas en même temps qu’elle devra affronter ses propres démons. En effet Senua souffre de psychoses très violentes et entend des voix…que nous entendons nous aussi les joueurs ! Du coup on se demandera tout le long du jeu si ce que vois Senua est vrai ou si ce n’est que le fruit de son imagination délirante. Senua est ce que l’on appelle une « geilt » en celte. C’est une personne souffrant de problèmes psychologiques et/ou de démence. À l’époque ces personnes sont souvent envoyées vivre en forêt, exilées du clan, afin de faire une espèce de voyage initiatique et ne peuvent revenir que si elles ont pu vaincre leurs démons intérieurs.

Je souligne que l’équipe du jeu a travaillé avec des chercheurs, professeurs et des personnes ayant souffert de psychoses pour pouvoir créer ce jeu de façon la plus réaliste possible et ainsi sensibiliser le grand public à cette maladie.

Le mode de jeu

Ce jeu alterne entre les phases narratives, les puzzle et énigmes ainsi que des phases de combat. Senua doit en effet résoudre certaines énigmes visuelles pour pouvoir avancer et ouvrir les portes vers l’enfer. Les combats à l’épée sont plutôt difficiles et l’on peut vite se retrouver submerger par plusieurs ennemis en même temps ! Hellblade à de particulier qu’il a ce système de jeu appelé « permadeath« . En effet si vous mourrez trop souvent votre sauvegarde est écrasée et vous devrez recommencer depuis le début ! Personnellement je ne suis pas pour ce genre de jeu mais ici j’ai adoré…évidemment je ne suis jamais retourné à l’écran titre mais cela force vraiment à se battre avec une vrai hargne, comme si notre vie à nous aussi en dépendais !

Hellblade Senua Sacrifice

Comptez environ 30 euros pour une dizaine d’heures de jeu, ce qui est franchement abordable pour un jeu de cette qualité !

Je suis vraiment ressortie chamboulée de cette expérience de jeu. Je me suis vraiment attachée au personnage de Senua. J’ai ressentie une véritable empathie pour elle durant toute son aventure. Les musiques et les ambiances sont vraiment très soignées et travaillées, ce qui nous plonge dans une immersion totale ! De plus j’ai trouvé l’approche de la maladie mentale très sensible, presque poétique, on vois que les équipes du jeu ont vraiment travaillées leur sujet.

Et vous ? Avez-vous testé ce jeu ? Qu’en avez-vous pensé ?

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

  1. Coucou ma belle !
    Je ne connaissais pas du tout ce jeu !
    C’est vrai que le personnage de Senua sort de l’ordinaire !
    Je joue pas souvent mais ce jeu a l’air original !
    Bonne soirée !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

© 2017 L'alcôve de Lisa

Theme by Anders NorenUp ↑